accueil

Petit à petit, les enfants sont moins petits...



Quoi de neuf chez Emma ?
Vous vous souvenez peut-être que Madame Perqué a découvert la vie cachée de son mari en surprenant ses ébats avec Emma chez cette dernière, et que du coup elle a aussi remarqué la ressemblance flagrante d'Elisabeth et d'Aldo.
Madame Perqué a un fort caractère. C'est une maîtresse de maison, une mère affectueuse mais sévère et elle est la patronne d'un grand resto. Vous voyez le genre ? Et bien Aldo s'est senti tout petit quand Madame lui a fait une scène ! C'est qu'elle tient à son nom, à sa fortune et à sa renommée. Elle a horreur du "qu'en-dira-t-on" et elle ne veut absolument pas être entachée par les pulsions bestiales de son mari ! Aldo n'a plus intérêt à mettre les pieds chez "l'autre" !



Ce qui fut dit, fut fait. Ce qui n'empêcha pas Emma de rejoindre son amant chez lui, dans sa belle maison de riche. Ils ne se voient qu'en journée, quand la maison est vide. C'est là qu'Emma remercie son patron de ne commencer qu'à 18 heures, ça lui laisse pas mal de temps libre !
Les années continuent donc de passer selon cette petite routine, Aldo prend des cheveux blancs et Emma surveille ses rides qui pointent leur nez. Heureusement qu'avec sa carrière de scientifique elle est capable de mettre au point des antirides efficaces !



Elisabeth d'ailleurs suit sa voie dans le monde des "grosses têtes". Même si elle n'est pas en école privée comme elle le souhaiterait ni n'a encore mis les pieds à l'université et qu'elle doive encore attendre quelques années, elle a décidé de ne pas perdre plus de temps et c'est dégotté un petit boulot à l'hôpital. Pour l'instant, elle est dans le service gériatrie. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus ragoutant mais les petits vieux sont relativement sympas et ils aiment bien lui raconter leur vie.
Niveau potins de Montsympa, ça y va bon trains et elle commence à connaître pas mal des secrets des familles du coin !



A part ça, Zia est revenue à la maison. Elle reprend ses habitudes de petites mamans, elle tient la maison en ordre et prépare les repas. Elisabeth se demande bien si elle va rester ici ou s'envoler de ses propres "zailes"...
Zia attend surtout des nouvelles de son homme. C'est qu'elle voudrait bien se marier et avoir des enfants mais l'autre gus n'a pas l'air d'être pressé. Et ça, ça lui met les nerfs en pelote, donc elle se défoule comme elle peut : les toilettes n'ont jamais été aussi reluisantes !



Enfin ! Quelques semaines plus tard, Remy passe enfin la voir. Après quelques bisous-bisous à la maison, ils finissent par se donner rendez-vous au restaurant Lodoste. Là, Zia n'en croit pas ses yeux, ni ses oreilles :
- "J'ai une petite surprise pour toi, il va falloir que tu prépares tes cartons.... j'espère que tu n'as pas tout déballé depuis l'université !
- Euh non, bien sûr, et puis j'ai encore beaucoup d'affaires chez maman, mais... qu'est-ce que tu mijotes !?
- Une surprise je te dis ! Tu verras bien quand on y sera !"



Et la surprise est de taille ! Et oui, il s'agit de cette "petite" maison sur les hauteurs de Montsympa, bien joli chalet.... qui coûte la peau des fesses !! Ils ne sont pas assez de deux, avec toutes les économies qu'ils ont mises de côté, pour pouvoir se l'offrir ! Heureusement, Emma veut bien y mettre aussi de sa poche pour aider les deux tourtereaux à emménager.
Non sans mal, ils réussirent à décrocher la promesse de vente et quelques mois plus tard, la maison est à eux !!



La prise de possession de cette nouvelle maison fut difficile et éprouvante : nettoyage de fond en combles, achat, transport et aménagement des meubles... La journée fut longue !
Mais quel bonheur pour les deux tourtereaux d'avoir enfin leur maison à eux, dans le décor qu'ils aiment, avec une vue sur toute la ville de Montsympa !
Les projets tourbillonnent dans leurs têtes...



Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, ils étaient déjà en train de parler mariage...
- "J'ai feuilleté ce magazine, il y a pas mal de bonnes idées pour organiser notre mariage tu sais...
- Je n'en doute pas ! Et puis vous, les filles, vous êtes très douées pour préparer ce genre de chose... Alors tu sais quoi, je te laisse décider de tout !
- Ah bah non, c'est aussi ton mariage, il faut prendre les décisions ensemble ! Y a juste la robe pour laquelle tu n'as pas ton mot à dire !... Dis, si on faisait ça à la maison... On pourrait tout installer dans le jardin ?... Qu'est-ce que tu en penses ?
- C'est une bonne idée!"



Et c'est ainsi que quelques temps plus tard, quand Tina fut de retour de son "expédition" de fin d'études, elle fut invité à un petit dîner fort sympathique où, après les banalités habituelles et les détails du voyage de Tina, le sujet des préparatifs du mariage fit surface...
- "D'ailleurs Tina, je voulais te demander... Voilà. Est-ce que tu veux bien être mon témoin !?
- Ah ! Génial !! Non, t'es sérieuse ?! Mais je serais ravie, c'est clair !
- Oh, je suis trop contente que tu acceptes !
- Merci Tina, tu peux pas savoir à quel point ça nous fait plaisir."



Après le repas, pendant que Remy s'occupait de la vaisselle (mais qu'est-ce qu'il est bien ce garçon ! ), les filles continuaient leur discussion sur la terrasse. Zia entrait dans les détails de la cérémonie sous l'oreille attentive de Tina, qui en tant que témoin devrait assister son amie-nièce le mieux du monde.
Un peu plus tard, le temps des confidences pointa son nez. Tina confia à Zia qu'elle pensait de plus en plus à avoir aussi sa propre famille, et si pour l'instant elle ne voyait pas quel homme pourrait partager sa vie, elle songeait de plus en plus à avoir un enfant. Zia lui confia qu'ils essayaient avec Remy, mais que ça ne donnait rien pour l'instant. Elle espérait que ce ne soit pas un mauvais signe par rapport à leur union...



suite